L'avenir, c'est mieux quand c'est maintenant

Transformation digitale : les bonnes résolutions 2018
La transformation digitale permet à l’entreprise d’intégrer toutes les technologies digitales disponibles au sein de son activité. C'est un mouvement enclenché depuis longtemps : la banalisation d'Internet et des échanges par mail dans le monde du travail en sont des marqueurs évidents.
Avant tout, qu’entend-on réellement par transformation digitale ?

A l’échelle de la société, la transformation digitale se réfère aux changements liés à l'application de la technologie numérique, dans les relations, la communication, les comportements etc…

A l’échelle de l’entreprise, cette transformation se traduit par le passage d’une économie traditionnelle à une économie numérique : progressivement, la dématérialisation touche toutes les activités et tous les acteurs de l’organisation. Si ce mouvement date de plusieurs années -la banalisation d'Internet et des échanges par mail en sont des marqueurs évidents-, il prend aujourd’hui une toute autre allure en se globalisant. Pour avoir la garantie de réussir sa transformation et ne pas rester à la traîne, voici quelques incontournables à initier ou à poursuivre en 2018.

 

Formation. L'un des chantiers primordiaux cette année repose évidemment sur les services RH. Pour que la transformation fonctionne et propulse l'entreprise, chaque employé doit comprendre les enjeux et maîtriser les nouveaux outils à sa portée. Et bien que nous parlions de numérique, les relations humaines ont un rôle majeur dans cette transition : former et accompagner le personnel dans cette prise de conscience et dans les changements, notamment organisationnels, qu'elle induit.

Gestion des talents : pister et fidéliser les jeunes talents (qui ont tous la culture du numérique) avant même leur arrivée sur le marché est un excellent moyen de booster sa transformation, de même que le choix de ses partenaires externes (startups et freelances).

Course à l'Intelligence Artificielle (IA) : pour rendre les systèmes plus intelligents, optimiser la chaîne logistique et servir le consommateur de façon individualisée. 

Datathèque : revoir ou concevoir l'infrastructure des centres de données pour passer efficacement au data marketing.

Sécurité des données : pour se mettre en conformité avec le règlement européen, mais également pour pouvoir accélérer ses performances dans les meilleures conditions tout en soignant sa réputation, la sécurité est une priorité.

Expérience client : délivrer une expérience implicante, cohérente, pertinente, surpasser les attentes, c'est faire la différence par rapport à la concurrence : services de paiement, de livraison, d'accueil, de conversation et de retour optimisés, expériences personnalisées et intégration surtout de la voix du client dans l'entreprise : construire avec lui l'entreprise de demain.

Entreprise mobile ! La mobilité ou le symbole de la transformation digitale. Les frontières physiques des entreprises disparaissent à mesure qu'elles se déploient progressivement sur de multiples canaux. Il s'agit d'entourer ses clients, de les accompagner. Cette nouvelle relation client se construit -entre autres- avec la boite à outils du marketing digital : sites web, sites mobiles, réseaux sociaux, applications pour tablettes et smartphones, outils numériques comme l’emailing, le référencement naturel et/ou SEM, ou encore les SMS… De nouveaux instruments dont il faut connaître les forces spécifiques, mais aussi les dangers.