L'avenir, c'est mieux quand c'est maintenant

Les nouvelles attentes des salariés
La digitalisation s'accélère. Pour rester dans la course, les entreprises s'adaptent très vite, y compris aux nouveaux comportements de leurs salariés ! A l'heure du « on demand » et du « sur-mesure », le travail se consomme et les salariés assument pleinement leurs attentes à l'égard de leur employeur.

Flexibilité


Les jeunes générations, qui ont grandi avec le web, ont posé de nouvelles règles et, surtout, prouvé que ça pouvait marcher. Elles ont appris à collaborer avec des inconnus et sans logiques d’autorité et ça tombe bien : le modèle bureau fixe, le cloisonnement hiérarchique et les réunions dirigées n'épanouissaient plus leurs aînés. Télé-travail, réunions visio ou en extérieur, espaces de travail mobiles au sein de l'entreprise... Ils sont prêts à s'investir et même à travailler plus, mais à condition que la flexibilité horaire suive.

 

Autonomie 


Impliqué dans la transformation digitale de son entreprise, le salarié compte sur cette dernière pour lui donner accès aux formations qui le rendront meilleur et plus autonome sur son poste. L'entreprise a tout intérêt à faciliter l'accès à l'apprentissage à tout âge, et peut le faire facilement grâce au digital learning.

 

Considération 


Le salarié 2018 veut sortir du cadre, prouver sa valeur d'individu et pas en tant que rouage. Il ne peut le faire que si on lui laisse un périmètre d'initiative et si on lui accorde la maîtrise de sa spécialité. Les techniques de management doivent préférer à l'autorité et aux logiques hiérarchiques une nouvelle approche privilégiant la collaboration et la responsabilisation du salarié dans ses projets.

 

Temps de vie 


La vie en réseau a enchevêtré vie privée et vie pro qui font plus que jamais partie d'un même tout : le temps de vie sociale. L’entreprise doit être un lieu de vie et d'épanouissement.  La convivialité favorise le bien-être au travail et attache le salarié à l'entreprise.

 

Audace 


Le salarié nouvelle génération a vu des empires se monter autour de startups et entrepreneurs ayant su penser autrement. Il attend de son entreprise qu'elle encourage l'initiative, qu'elle le laisse prendre des risques, qu'elle cesse de voir en l'essai un échec.