L'avenir, c'est mieux quand c'est maintenant

L’échange de salariés : une nouvelle tendance ?
Le prêt de main-d’œuvre a le vent en poupe ! Pour qui, pourquoi, comment s'y prendre, les inconvénients : dans deux minutes, vous saurez tout ! 
Cette nouvelle pratique est de plus en plus « à la mode » : elle permet de pallier aux difficultés du chômage ou du recrutement en empruntant des salariés à d’autres entreprises ou en mettant à disposition ses propres collaborateurs : une véritable initiative collaborative qui satisfait en outre les personnes avides de mobilité et de nouveaux apprentissages.

Une alternative aux licenciements

L’échange, le prêt ou l’emprunt de salariés peuvent répondre à des problématiques RH complexes : besoins de courte durée, recherche de compétences spécifiques, baisse d’activité temporaire, difficultés de recrutement… et enfin alternative aux licenciements. Cette solution dans l’air du temps permet également aux grandes entreprises de soutenir des start-up et des PME rencontrant des débuts difficiles, mais n'ayant pas la possibilité d'embaucher immédiatement.

Cette démarche peut sauver une entreprise sans occasionner aucun frais : pendant la mise à disposition, la société aidante facture simplement les salaires versés aux salariés, les charges sociales qui y sont liées et les frais professionnels. Le principe est ancré dans la loi depuis 2011.

La solution des cabinets spécialisés

Cependant, n’oublions pas que depuis des années, une solution éprouvée qui réunit des expert(e)s existe : la mise à disposition de personnels par des cabinets spécialisés. C’est ce nous proposons par exemple avec notre offre « On demand ». Du pic d’activité aux congés maternité, en passant par une expertise spécifique, ces structures savent répondre rapidement et recruter le bon profil pour répondre à des besoins exceptionnels : entre 3 à 24 mois. Ce type d’offres sont réactives avec un temps de réponse de l’ordre de 3 semaines. Un atout envié.