L'avenir, c'est mieux quand c'est maintenant

La technologie Blockchain au service du recrutement
La blockchain, destinée à l’origine à sécuriser les transactions des crypto-monnaies, pourrait devenir l'outil incontournable pour les RH en garantissant l’authenticité des CV.
Il est d’ailleurs d'ores et déjà possible de prendre les devants : tout candidat peut créer un CV intégralement certifié conforme en utilisant l'appli Appii.
C'est officiel : la technologie blockchain fait son entrée dans l'univers du recrutement, très exactement entre les entreprises et les candidats. Aujourd’hui, tout recruteur est régulièrement confronté à des CV embellissant considérablement la réalité, voire se révélant mensongers... Grâce au numérique, il est en effet facile pour chaque candidat de créer des CV multiples et de plus en plus impressionnants en un temps record, et sans effort.

CV trafiqués : la fin d'une ère est annoncée ! 

Le numérique donne aussi aux "brodeurs" les outils pour mieux brouiller les pistes : photo trafiquée, CV bilingue sans parler un mot d'anglais, zéro fautes d'orthographe quand on n'a en réalité jamais compris l'accord des participes passé, création de faux sites pour mettre en avant une fausse passion, réseautage intensif orienté pour muscler son image sociale... Tout est possible pour passer en tête de la pile. Les services RH disposent déjà de nombreux outils pour battre les fraudeurs sur leur propre terrain, mais ces recherches prennent beaucoup de temps : vérifier un parcours peut parfois prendre des heures ! C'est ici que la blockchain intervient.

Un parcours étudiant et pro certifiable en un clic

La technologie blockchain, destinée à sécuriser les transactions, consiste en un registre virtuel, inviolable et transparent. Autrement dit, une fois qu’une information est inscrite dans un “bloc” de la chaîne, elle est consultable mais ne peut plus être modifiée. D'où son intérêt s'agissant des diplômes et des expériences professionnelles.
Aux Etats-Unis, de nombreuses grandes écoles éditent déjà des diplômes digitaux basés sur une blockchain. Des entreprises et start-up se sont spécialisées en parallèle dans la vérification de CV.
Outre nos frontières, cela permet déjà à de nombreux recruteurs de gagner beaucoup de temps.

Un QR code à coller sur le CV

Tout a véritablement commencé...début 2018 ! La startup Gradbase, en pionnière, a imaginé un système pour prouver l’authenticité des diplômes grâce au processus de vérification Bitcoin. Un groupe d’étude de l’université de Londres a intégré le projet. Les étudiants concernés ont été les premiers à valider leurs grades sur cette nouvelle plateforme. Le fonctionnement est simple : l’école enregistre directement en ligne la qualification de ses étudiants dans la base de données de Gradbase et distribue un QR code à coller sur le CV ou sur les cartes de visite aux élèves.

Depuis, les entreprises fleurissent et vont déjà très loin. La startup Appii Ltd. développe déjà une blockchain contenant des CV vérifiés en intégralité. Les candidats qui soumettent leurs CV reçoivent une version numérique certifiée, qui peut être actualisée au fur et à mesure des carrières respectives, et être envoyé aux recruteurs qui n'ont qu'un clic à faire pour les vérifier. Plus besoin de passer des coups de fil pour vérifier telle ou telle affirmation concernant le parcours scolaire ou professionnel. Les CV via blockchain deviennent aussi fiables et vérifiables que des diplômes ou billets de banque.

Transparence côté employeur et côté candidat

Cette petite révolution pourrait mettre un terme à un jeu du chat et de la souris qui épuise autant les candidats que les recruteurs, et fait prendre des risques à tout le monde. Pour que ça bouge en France, nous pouvons tous prendre les devants ! Par exemple inscrire toutes les personnes passées par notre entreprise dans un registre contrôlé par la Blockchain, ou mettre à disposition des candidats des données validées par la blockchain… Et conseiller aux candidats de créer des CV authentifiés via appii.io/ !